Sur l’analyste…

Quelques détails sur l’analyste et son approche…

Avec un parcours très riche et divers, Madame Audrey Dumanoir a su intégrer dans sa pratique psychanalytique plusieurs aspects essentiels au travail thérapeutique avec ses patients. Son travail théorique approfondi ainsi que son expérience variée dans les domaines de l’adolescence, la gériatrie et le travail de deuil, mais également dans les milieux multiculturels, assurent une expertise et une écouté sans parallèle. Sa rigueur et son goût pour l’éthique constituent un espace sécurisant et accueillant pour pouvoir aborder sans tabou les problèmes et les questions les plus sensibles.

Formée initialement à Londres, Mme Dumanoir (BA, MA, Sup and Dip Psychotherapy, psychanalyste certifiée) a pratiqué la psychothérapie humaniste depuis 2005, travaillant en thérapies individuelles mais également en groupe. Elle se qualifia plus tard dans la supervision et l’enseignement de la psychothérapie. Tout en se dévouant dans le développement d’associations créées pour des populations vulnérables minoritaires, comme des jeunes adolescents issus de milieux précaires, des personnes âgées isolées souffrant de démence ainsi que de personnes souffrant de deuil pathologique, elle a assuré la supervision d’autres collègues psychothérapeutes et facilité la médiation de divers groupes de rencontre et de parole, appelés « group process ». Tout en continuant son cursus professionnel dans d’autres écoles théoriques (art thérapie, gestalt, analyse transactionnelle, thérapies cognitives et comportementales, théories de l’attachement, neurosciences, etc. …), elle a animé divers atterries et dirigé des formations pour étudiants en psychothérapie, des psychologues cliniciens et des psychiatres.

Ayant pratiqué dans des pays et des secteurs très variés mais aussi au sein de groupes ethniques très divers, Madame Dumanoir est devenue une analyste qui a su intégrer dans sa pratique, et est très ravie de traiter et toujours sans jugement, de différents point de vue, divers sujets sensibles et délicats liés au genre, à la sexualité, aux nouveaux modes de reproduction, au multiculturalisme, aux nouvelles technologies, à l’éducation et autres processus modernes qui changent radicalement nos sociétés et plus particulièrement la nature de nos échanges relationnels et identitaires qui nous constituent structurellement et psychiquement souvent de manière inconsciente.

De par son parcours professionnel varié, Madame Dumanoir a dû, pour parfaire et adapter le cadre de sa pratique, explorer maintes questions socio-psychologiques basées particulièrement sur la dialectique entre relativisme culturel et universalisme dans la pensée psychanalytique, sur les liens entre concept et praxis, mais également entre langage et corps. Réunissant les courants critiques de la philosophie herméneutique et de la psychanalyse, elle eut la chance de mener, en master à l’université de Londres sous la tutelle d’éminents théoriciens (Slavoj Zizek et Judith Butler), une recherche socialement engagée sur la théorie psychanalytique.

Alliant, entre autres, concepts lacaniens, foucaldiens et kantiens, cette recherche lui permis de continuer à consolider sa base théorique tout en la menant au plus près de sa pratique éthique. Cette dernière garantit une base essentielle d’une approche thérapeutique ouverte et informée, dénuée le plus possible de biais ou de jugements. Seulement en déconstruisant la pensée peut on vraiment dévoiler et identifier certaines assomptions, certains paradigmes et autres préjugés socio-culturels qui s’y cachent, formant un barrage à une pleine écoute et donc un échange réel et inconditionnel. Cet effort continu constitue pour Mme Dumanoir l’engagement du thérapeute envers chaque patient, afin de pouvoir garantir un espace de qualité basé sur la compréhension et la pleine acceptation de l’autre, dans tout son être et sa différence radicale: l’outil essentiel de tout processus thérapeutique.

« We think we listen with real understanding, true empathy. Yet listening, of this very special kind, is one of the most potent forces for change that I know. » Carl Rogers

De retour en France depuis 2013, Madame Dumanoir joignit la fédération française de psychanalyse freudienne où elle approfondit les théories psychanalytiques de certains auteurs tel que Freud, Klein, Deutsch, Bion, Abraham et Lacan. Elle explora, parmi d’autres, des sujets concernant l’altérité, la masculinité, la spiritualité, la sexualité et particulièrement la psychogenèse de la féminité dans ses processes idenitificatoires mais aussi dans le symbolique et l’imaginaire, au fil des représentations collectives, anciennes et modernes dans les mythes et contes de nos cultures.

Pour Madame Dumanoir, la psychanalyse se doit d’être réellement scientifique, c’est à dire qu’elle est avant tout basée sur l’ouverture et la suspension de tout jugement, idéologie, anticipation ou attnente. Le travail est de toujours faire passer la personne devant la pensée et l’expérimentiel en tant qu’il informe le théorique et non vice versa:

« La théorie, c’est bon, mais ça n’empêche pas d’exister. » Charcot

Diplômes

2000 Licence en Développement à l’Université de Londres

2008 Diplômée en psychothérapie humaniste à Londres

2012 Superviseuse et professeure de psychothérapie

2013 Masters en Études Psychanalytiques Lacaniennes à Londres

2018 Psychanalyste autorisée par la FFDP à Nîmes

2020 Psychanalyste certifiée par la FFDP à Nîmes